Comment reconnaître une Nappy ?

Hello hello tout le monde ! Figurez-vous que le 12 décembre a marqué mes 6 ans de retour aux cheveux naturels. Eh oui, c’était mon nappyversaire ^^ Pour les nouveaux qui ne sont pas familiers du terme nappy, ça veut dire « heureux avec ses cheveux naturels » (nappy = natural + happy).

J’avais été emportée par la vague nappy il y a donc 6 ans, après des années à assouplir mes cheveux. J’en raconte les raisons ici . J’ai sauté le pas à peine 2 mois plus tard en coupant tous mes cheveux ! C’était mon Big Chop (Grande Coupe). Pour les autres articles similaires, utilisez le tag « Nappy » :)

Tout au long de mon aventure, je suis passée de court à long puis… court pour un bon moment !
J’ai un peu oublié tous les trucs nappy car le stricte minimum suffit avec des cheveux courts.
parcours_nappy_veeSauf que… la nappy attitude est revenue en force dans ma petite tête,
avec une envie folle de longueur ! Mes cheveux ne sont plus aussi courts que
sur la dernière image à présent et je reprends un peu tout mon apprentissage à zéro.

Alors maintenant que je suis à nouveau immergée dans cet univers, laissez-moi vous donnez 10 indices vous permettant de reconnaître une Nappy girl ;)

 

Comment reconnaître une Nappy ?

 

  • 1. Elle a souvent démarré son aventure avec des cheveux très courts après un Big Chop (Grande Coupe)
    reconnaitre_nappy1

Après des années à se défriser ou assouplir ses cheveux, la Nappy décide de retrouver sa texture naturelle. Elle fait son BIG CHOP ! Ce grand saut excitant et effrayant à la fois. Elle peut pleurer de joie, mais aussi de tristesse. Car l’après-coup, ça, personne ne peut le prévoir.
Le Big Chop est tantôt délivrance, tantôt « PLUS-GRANDE-ERREUR-DE-TOUTE-MA-LIFE pas assumée ». Pour celle qui refuse catégoriquement de passer par la case « Super court », il existe la « transition », période plus où moins longue où elle laisse cohabiter les deux textures, le temps d’obtenir une longueur acceptable avant de couper les parties défrisées.

 

  • 2. Elle passe sa vie sur les blogs / forums / sites / chaines Youtube pour apprendre à s’occuper de ses cheveux

    reconnaitre_nappy2

Elle a accès à une source d’informations comme il n’en a jamais existé auparavant. Elle s’y plonge, apprends, expérimente et trouve toujours un nouveau soin, de nouvelles idées coiffures, des outils sur-mesures… La soif (ou la faim) ne se tarit jamais quand on débute et découvre tout, si vite et si facilement.

 

  • 3. Elle est très attentive à la pousse de ses cheveux
    reconnaitre_nappy3

Ça l’encourage dans son aventure capillaire. Ça veut dire que ses efforts portent leurs fruits.
On appelle cela des Length Check (mesure de la longueur) et les différentes longueurs possèdent tout un jargon par rapport à la zone atteinte.
Exemples : SL (Shoulder lenght) pour longueur jusqu’aux épaules, ou BSL (Bra Strap Length) pour longueur jusqu’à la sangle de soutien gorge.

Moi, quand j’étais au très court, je redoutais la pousse car ça voulait dire retourner-chez-la-coiffeuse-pour-conserver-ma-super-coupe-courte :p .

 

  • 4. C’est souvent une product junkie qui veut TOUT tester pour trouver le produit idéal
    reconnaitre_nappy4

Quand on voit pleiiiin de Youtubeuses et blogueuses vanter tel ou tel produit qui a fait des miracles dans ses cheveux, difficile de résister à l’envie d’essayer aussi, n’est-ce pas ? Mais attention au porte-monnaie qui n’apprécie pas ce genre de folies ;)
Avec le temps et en connaissant mieux ses cheveux, il est plus facile de ne pas céder au doux chant des nouveautés.

 

  • 5. Elle scrute la composition des produits capillaires

    reconnaitre_nappy5

La Nappy a bien appris ses leçons sur le net, ya des ingrédients « cra cra » qu’il faut éviter comme la peste. Elle devient experte en compo des produits et perds 20 ans dans le magasin capillaire jusqu’a ce qu’elle soit sûre d’avoir bien fait son choix.

 

  • 6. Elle utilise un langage d’initiée
    reconnaitre_nappy6

A force de se renseigner partout, elle attrape vite le jargon des Naturalistas. Et… ne peut vraiment se faire comprendre que de ses comparses nappy.

 

  • 7. Elle porte une bonnet en satin ou en soie pour dormir
    reconnaitre_nappy7

Bah oui, il ne faudrait pas que le méchant oreiller en coton déshydrate ses cheveux dans la nuit hein ! Et si elle (ou son boyfriend) ne trouve pas ça très glamour, elle opte pour une taie d’oreiller en satin et ou soie et l’affaire est réglée !

 

  • 8. Elle teste 10 000 coiffures différentes
    reconnaitre_nappy8

Après parfois des années avec ses cheveux défrisés, à passer de la queue de cheval, aux simples cheveux lâchés, la Nappy découvre un monde de possibles grâce à la versatilité de sa texture. Elle apprends à se coiffer seule pour être autonome et change de tête chaque semaine (quand ce n’est pas chaque jour). Et si le lisse lui manque, elle peut même le retrouver le temps d’une journée, grâce au fer à lisser ! (mais attention à la chaleur)

 

  • 9. Se tailler les pointes lui brise le coeur
    reconnaitre_nappy9

Ah foutues fourches et noeuds… Quand elle ne parvient pas à prévenir leur apparition, la Nappy n’a d’autres choix que de tailler ses cheveux pour éviter que les parties abîmées ne remontent progressivement. Et là, c’est la drame. Cette longueur si chèrement payée doit être réduite. Ça fait mal oui mais… ça repousse hein !

 

  • 10. Elle est heureuse de porter ses cheveux naturels et partage très volontiers ses connaissances
    reconnaitre_nappy10

La Nappy se sent « Elle », pleinement et profondément. Comme si elle avait retrouvé une part d’elle en retrouvant ses vrais cheveux. Cette aventure l’enrichit tant, et à bien d’autres niveaux, qu’elle est toujours ravie de partager son expérience et ses connaissances à qui est intéressé. Ce n’est pas pour rien qu’il y a tant de youtubeuses et blogueuses. Les nappy ne sont jamais avares en conseils et souhaitent éviter aux nouvelles tous les tracas qu’elles ont pu expérimenter.

Rares sont celles qui renoncent au naturel, une fois lancée. Celles qui le font, c’est souvent pour une question pratique ou esthétique. Les cheveux crépus / frisés demandent pas mal de temps et d’attention il faut dire. Mais il est important de respecter les choix de chacun. Chacun ses cheveux après tout, non ?

 

QUESTIONS AUX LECTEURS(TRICES)

Très chères lectrices Nappy  :
Comment avez-vous vécu vos débuts ? Où en êtes-vous et quels sont vos objectifs ? Si vous voulez commenter ou ajouter d’autres indices à ma liste, n’hésitez pas :)

Très chères lectrices non-Nappy :
Etes-vous intéressées par cette aventure ? Si oui, qu’est-ce qui vous freine ?

Très chers lecteurs Mâles (en espérant que vous n’ayez pas zappé cet article à cause du sujet) :
quel regard avez-vous sur les filles Nappy ?

mismPS : j’en profite pour féliciter Miss Martinique (Morgane EDVIGE), 1ère dauphine de Miss France, AVEC SON AFRO ! Youhou !
J’ai d’ailleurs été enchantée de voir que les îléennes avaient leurs cheveux naturels, et non défrisés comme depuis toujours. Quel vent de fraîcheur et d’authenticité ^^
Et j’ai aussi été agréablement surprise que les DOM TOM soient si bien représentés dans le top 5 (Martinique – Tahiti – Réunion).

 

nub

PS 2 : pour ceux qui cherchent une idée cadeau pour des petites filles aux cheveux crépus / frisés, je vous présente Nubia Kemita, la princesse africaine, conteuse de cultures !
Disponible en ligne sur le site MunaMboa ou directement en Martinique auprès de Christine.

 

 

31 réponses

  1. A_kaym dit :

    Ahahah c’est trop comique !!! Mais c’est tout moi !! LOL ! Sauf la product junkie, Dieu merci pour mon porte-monnaie !!

    Pour ma part, je suis dans une phase difficile depuis 1 an, j’ai les cheveux qui arrivent au milieu du dos (quand tu les tires bien sûr – -‘) mais je n’arrive pas à retenir mes longueurs. Ils poussent bien mais se cassent tout autant… Donc je stagne un peu. Enfin je trouverai bien une solution !!

    Un autre indice que tu pourrais rajouter : le shrinkage !!! lol ! Le pire ennemi d’une nappy !

    • Vee dit :

      Hello A_Kaym, un tour sur Youtube ou les blogs devraient t’aider à trouver une solution. Un soucis de fourche ? Peut-être faudrait-il revoir ta routine après avoir discerner ce dont manquent tes cheveux. Il faudrait aussi voir du côté de la porosité de tes cheveux et appliquer les conseils adaptés à cette donnée.

      Pour le Shrinkage, ce n’est pas l’ennemi de toutes ;) C’est sûr que ça peut être frustrant de ne pas voir la longueur réelle mais ça peut permettre de changer de tête en un instant :p

  2. Ghislaine dit :

    Quel problème !!!!
    Celles qui ont les cheveux raides veulent friser et celles qui ont les cheveux raides rêvent de coiffure afro…
    J’ai , moi aussi, eu ma période afro… Image moi, Vee. En plus jeune, bien sûr 😂😂😂😂
    Ma petite fille, toute blonde, est toute frisée et râle tous les matins pour se démêler la tignasse malgré les produits que je lui rapporte tous les ans de Martinique !
    Cela fait du bien de changer de tête …. Mais vous êtes si belles NAPPY!
    Joyeux Noel avec tous les tiens
    Bises

    Ghis

    • Vee dit :

      On veut toujours ce qu’on a pas ! Juste qu’à ce qu’on prenne conscience de la richesse de ce qu’on a ^^.
      Ta petite fille finira par apprivoiser sa chevelure et finira par voir que c’est ça qui la distingue et la rend unique :)

  3. knelm dit :

    Excellent! Tu as tout dit avec beaucoup d’humour félicitations. Très bon article.

    • Vee dit :

      Merci Knelm. J’avoue qu’à un moment je me suis sentie folle et téméraire de me lancer dans 10 exemples :p Je ne fais pas si long d’habitude mais je tenais à rendre hommage correctement à la Nappy Attitude ;)

  4. jc dit :

    Coucou Vee,
    Je viens à toi avec un peu de retard excuse moi, ce n’est pas du tout le sujet qui m’a rebuté mais j’ai été un peu occupé ces derniers temps avec les élections !!
    Alors perso je suis plutôt cheveux longs voir très longs chez mes partenaires mais bon j’avoue avoir été agréablement surpris par quelques coupes courtes ;-)
    Le plus important comme le dit si bien ton post c’est d’être en harmonie avec soi-même et quand je vois miss Martinique je me dis que le nappy est très joli !!
    Mais j’avais suivi une émission sur ce thème sur arte et franchement je ne pensais pas une seule seconde que le cheveux pouvait avoir des revendications politiques voir identitaires…Je suis resté sur les fesses quand j’ai appris le poids que pouvait avoir une coupe de cheveux !! Et moi qui pensait cela aussi bêtement futile que la mode…bin non, et bizarrement dès qu’on parle de nos cheveux de noir ça prend tout de suite une tournure de revendication, on en cherche le sens…c’est fou non ?? J’ai été choqué de lire les post limites haineux contre Miss Martinique de la part des martiniquaises elles-même, la preuve que ce sujet n’est pas si anodin qu’il n’y parait !!
    Pour finir sur une note plus légère, je te dirais que si les femmes nappy sont heureuses telles qu’elles sont et si en plus elles prennent conscience du bien être qu’elles font à leur cheveux à leur corps et aussi à la nature bin moi je dis « BRAVO » et qu’elles n’aient pas d’inquiétudes vis à vis des mecs, la plupart apprécient les femmes droites dans leurs bottes et indépendantes et quoi de mieux qu’une coiffure qui révolutionne les codes pour montrer sa liberté d’esprit et sa confiance en soi ;-)
    Biz vee
    jc

    • Vee dit :

      Hello Jc ! Ton commentaires me fait doublement plaisir. D’une part car tu n’as pas zappé l’émission d’Arte, a donc pu t’instruire sur le sujet et avoir un regard plus approfondi sur la question, mais aussi pour le message que tu adresses aux femmes « droites dans leur bottes ».
      Certaines craignent la réaction de leur compagnon, en voulant retourner au naturel, mais honnêtement, si un mec te quitte à cause de tes cheveux… Ça veut tout dire !

      Merci pour ton témoignage en tout cas Jc. J’espère que ça encouragera certaines à vivre leur propre expérience, si elles le désirent profondément :)

  5. Luciana dit :

    Salut Vee!

    Ton article m’a donné le sourire et m’a rendu nostalgique. Je m’y reconnais tellement! J’ai fait mon premier big shop en novembre 2009. Je suis passée par toutes les étapes que tu décris (j’ai aussi considérablement amélioré mon niveau en anglais grâce à ça lol).

    Mon big shop m’avait aussi rendu (un peu) parano. Je scrutais chacun de mes cheveux pour vérifier si le bulbe était présent et qu’ils étaient bien morts et non cassés…. Oui je sais, c’était complètement fou!

    En novembre 2014, j’ai craqué pour une coupe très courte. Aujourd’hui, je vise une belle longueur, même si je sais qu’il va me falloir reprendre ma rigueur des débuts (en terme de soin), et que ça ne sera pas facile.

    Bisous,

    Luciana

    • Vee dit :

      Coucou Luciana ! Il semblerait qu’on ait un parcours un peu similaire. Mon 1er Big Chop était aussi en fin d’année 2009. Les étapes décrites sortent de mon propre vécu (mais je n’ai jamais taillé les pointes quand ils étaient plus longs ; je privilégiais la longueur à la santé… sigh).

      Au final j’ai néanmoins passé plus de temps en très court qu’en long et comme toi, je réapprends à prendre vraiment soin de mes cheveux. Actuellement je m’intéresse à la porosité des cheveux (les mieux sont peu poreux devant et au milieu).
      Bien comprendre ses propres cheveux est le meilleur moyen d’en prendre soin correctement !

      Bises à toi également :)

  6. zaina dit :

    Salut!

    J’aime bien la façon dont tu présentes les choses! avec humour toujours! alors moi, je ne suis jamais passée par le big chop pour la simple et bonne raison que je n’ai jamais succombée au mouvement de défrisage… Dieu seul sait combien je suis heureuse d’avoir resisté. Apres je suis tombée sur ce petit monde et je l’adopte volontier maintenant que tout le monde est revenu au naturel, je m’identifies plus facilement ! je me regale à faire 36 milles coiffures chaques semaines! je n’ai pa vraiment d’objectif maintenant j’aime bien ma longueur et manier cette touffe est un vrai plaisir!
    ciao

    zaina

    • Vee dit :

      Ça me fait toujours extrêmement plaisir de constater que certaines ont réussi à garder leurs cheveux naturels depuis le début. Ça devient une telle pression à un certain âge que passer à travers relève du courage et de la détermination.

      Continue à bien en prendre soin. A présent on a beaucoup plus d’outils (connaissances, produits, outils) pour bien s’en occuper :)
      Et c’est toujours chouette de découvrir de nouvelles coiffures à appliquer à soi-même.

  7. Cidydy dit :

    Hyper intéressant cet article pour moi la cheveux lisses de nature. Tu m’ouvre les portes d’un monde inconnu!

  8. Yayi dit :

    GENIAL!

    Je désespère de mon 4 G qui ne donne jamais un afro libre et fleurissant :)

    « retourne faire du binge watching sur youtube »

    • Vee dit :

      4G ? Carrément ? Donne-lui juste beaucoup d’amour et d’eau fraîche. Et essaie d’observer ce qu’ils apprécient le plus en terme d’ingrédients. Bon Binge Watching, en espérant qu’il soit instructif, sans être trop obsessionnel :p

      PS : j’ai été faire mon petit shopping cheveux dernièrement et suis tombée en amour pour la crème bouclante de Cantu (Coconut Curling Cream). L’odeur est à tomber et ça a défini mes bouclettes comme le ferait un gel (cheveux 3C-4A). Je kiffe ! Et hydratation top ^^

  9. ebene dit :

    merci pour cet article sur les nappy girls

  10. Foxy dit :

    Je me reconnais là-dedans, ah, ah, ah ! Depuis bientôt deux mois maintenant, j’ai coupé mes cheveux extra-court, tellement court que c’était pratiquement rasée. Le changement a été radical !
    Contrairement à toi, j’ai les cheveux plutôt bouclé, du coup, ça m’a fait vraiment bizarre de les voir pousser… A la verticale ! xD
    Je dois avouer qu’ayant toujours eu les cheveux long et blond, telle une poupée Barbie, ça me fait vraiment une sensation étrange d’avoir une allure de « joli coeur », à la garçonne, tantôt j’adore, tantôt je me désespère… Mais récemment, je me suis fais la réflexion que ce n’était pas tant mes préférences ou le regards des autres qui me dérangeait, mais l’image même que j’avais de moi. C’est-à-dire que j’ai toujours eu l’étiquette de la blondinette naïve et un peu gauche, hors, aujourd’hui, je fais nettement plus mature, authentique, sportive et adroite, et cela déboussole un peu mon entourage qui doit se réadapter et changer l’image qu’ils ont de moi… Et moi accepter que je ne suis pas un stéréotype. Changer de tête, c’est libérateur, et vachement perturbant à la fois ! x)

  11. Del dit :

    Bonsoir ben moi j’aimerai bien avoir les coordonnées de Christine pour les poupées noires sa fait tellement longtemps que j’en cherche alors merci de me répondre

  12. Francine dit :

    Hahahahahaha. Coucou Vee,
    j’ai rarement lu un article avec autant de plaisir. Tu as si bien présenter les choses, et avec cette note d’humour, vraiment excellent.
    Merci.

  13. Jennifer dit :

    Super article, je suis notamment en période de transition et j’ai meme failli me couper les cheveux moi meme aujourd’hui j’hesite encore parce que je pense que je ne suis pas encore assez documenté sur les cheveux afros je suis défrisés depuis que j’ai environs 7 ans et aujourd’hui j’en ai 20 alors je passe vraiment tout mon temps sur youtube a regarder comment s’occuper des cheveux afros et quel produit serait super pour mes cheveux. Je me documente et j’espere rejoindre vite la communauté Naturel and Happy

    • Vee dit :

      Hello jennifer et bonne découverte de tes cheveux au naturel :)
      Surtout, prends ton temps et lance-toi quand tu te sentiras prête. 7 ans c’est vraiment jeune donc tu n’as jamais eu à te coiffer seule avec tes cheveux naturels. Continue à te documenter mais sans te perdre là-dedans. Moi je me suis noyée dans mes recherches et je ne parlais que de ça. Mais il y a bien d’autres choses dans la vie ;) Dis-toi que c’est juste une partie de toi que tu vas commencer à connaitre. Tu testeras, tu verras ce qui te convient le mieux et voilà. Viendra un temps où tu sauras juste t’occuper de tes cheveux, naturellement.
      Bon voyage à toi ! :)

  14. Yvi dit :

    Bonjour je suis une jeune nappy depuis à peine 4 mois…franchement c’est difficile par moment j’en n’ai marre..je trouve que je peux pas me coiffer comme bon me semble j’ai regardé plein de vidéo de nappy surtout pour essayé de donner une forme a mes cheveux…bof bof…je tiens bon pour l instant
    je me suis reconnue dans la bd très marrante….

    • Vee dit :

      Bon voyage capillaire Yvi ! Et ne te décourage pas surtout. Il y aura un moment où tu auras une longueur plus gérable pour toi. Et surtout, tu auras appris les bons gestes pour t’occuper de tes cheveux de façon plus aisée :)

      Allez, TIENS BON ! Tu seras tellement fière de toi après ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *