Le jour où il neigea en Martinique

neige-martinique-1

 

Le jour où il neigea en Martinique

neige-martinique-2

En vrai, ce n’est pas de ma faute. En vrai Père-Nono est un peu trop sensible à l’appel du Rhum et en perd tout sens des responsabilités.

N’empêche, j’aimerais un jour voir la neige. La voir tomber doucement du ciel et se poser délicatement partout. Mais EN VRAI DE VRAI, je n’aime PAS le froid. Je ne supporte pas d’avoir le nez gelé, la gorge prise et en plus, je tombe facilement malade. J’aimerais juste voir la neige tomber, jouer 10mn avec et retourner fissa sous ma couette avec un bol de chocolat chaud.
Le ski ne me tente pas. Ça me semble dangereux et je préfère que mes pieds restent totalement libres.
Et me prendre des boules de neiges glacées dans la tête ne me parle trop non plus lol.

Non, je voudrais juste voir la neige tomber. Doucement, délicatement et imaginer que la neige c’est juste les nuages qui éternuent à cause du froid.

 

Faîtes-moi rêver. Racontez-moi votre première expérience avec la neige, si vous vous en souvenez :)

Ou juste un souvenir heureux.

XOXO pluvieux from Madinina
Vee

PS : Le saviez-vous ? Père-Nono a séjourné en Martinique en 2011. Découvrez ses aventures ICI ! :)

18 réponses

  1. Carlotta dit :

    La première fois, c’était en vacances au ski mais je ne m’en souviens pas, j’étais trop petite… Mais à l’hiver 1995 (j’avais 5 ans), il a beaucoup neigé chez nous, ce qui est très rare, et j’ai souvenir d’avoir construit un igloo avec ma grande soeur, et d’avoir fait une bataille de boules de neige avec mon papa ! C’était très exotique de porter nos combinaisons de ski dans le jardin. Dans une région où il neige rarement, quand il neige tout s’arrête : on ne sort pas, pas de bus donc pas d’école, tout est feutré et immobile… :)

    • Oh oui, l’igloo ! Dans le fond, près du garage, et pour découper les blocs on se servait d’une planche en bois provenant du Zodiac… Et on était allé se promener dans le chemin du Dinot, et Papa avait imprimé des fausses traces de pattes de Yéti avec ses gants dans la neige !!
      Le matin, Maman avait essayé de t’emmener à l’école à pied mais c’était compliqué car la route n’était vraiment pas dégagée ! Du coup, tout le monde était resté à la maison !
      J’ai des photos du jardin qui datent de cet hiver-là il me semble !

      • Vee dit :

        Hihihi des soeurs sur mon blog ^^
        Je kiffe l’idée des fausses traces de yéti :D Quelle imagination ce papa ! :p

        Vous avez un bien joli souvenir les filles. Gardez-le précieusement…

    • Vee dit :

      Wouaaah un igloo ! J’hallucine :O Ça devait être trop cool !
      Et ce temps qui s’arrête quand la neige bloque tout…

      Merci pour ce souvenir en tout cas ^^

  2. Vanessa dit :

    Elle est toute mignonne ta note. La première fois que j’ai vu la neige, j’avais 18 ans et ce n’est pas mon plus beau souvenir de neige puisque j’étais loin de ceux que j’aime, j’étais presque toute seule… ça m’a fait sourire, j’étais émerveillée, certes, mais ça a été plutôt un moment nostalgique plutôt qu’euphorique. Les fois d’après ont été mieux, parce que j’étais avec mon chéri, puis il y a eu notre fille qui l’a découvert et puis, j’ai été au ski (j’y suis complètement nulle) et ça c’était magique, pas le ski, mais la montagne avec toute cette neige partout, les sapins… L’ambiance quand tu rentres dans un lieux où il fait chaud et que tout le monde à une tasse de boisson chaude à la main alors qu’il fait bien froid dehors. J’étais telle une fillette quand j’ai découvert la montagne enneigée :)

    • Vee dit :

      Oh, navrée que ton tout premier souvenir de la neige ait été teintée de nostalgie. Moi je n’ai pas eu à connaitre le déracinement du départ en France pour les études. Je suis restée en Martinique.

      Contente que les autres souvenirs aient été plus joyeux et… avec ta petite famille à toi ! ^^

      Et comme tu me fais rêver avec ton histoire de boisson chaude en mode cosy ! Merci Vanessa :D

  3. Cyann dit :

    Tu aurais du me voir ma première année au Canada lorsque j’ai revu la neige pour la première fois depuis plus de 15 années. J’ai hurlé dans l’appartement et je me suis précipitée dans la rue. Ma colloc m’a prise pour une vraie folle! Moi je ne me lasse pas de ça et au Québec où il en tombe énormément, ça ouvait vite devenir un problème : voitures ensevelies, rues bouchées, chutes des toits… Ca me manque, maintenant que je suis en France et mes amies du Caada m’envoient des photos de la neige pour me réconforter hihi!!!

  4. laptitelu dit :

    Ayant grandi en Martinique, j’ai vu la neige la première fois à 21 ans à Paris. Je me rappelle très bien, j’étais sur les grand boulevards, j’étais allée dans un magasin informatique pour m’acheter du matos pour mon ordi. A l’époque, c’étais bien la galère: Je venais de quitter la Martinique et mon mec de l’époque resté au pays, je découvrais le froid, la France, les galères des recherches d’emploi, la vie loin de sa famille et du soleil… j’étais pas très bien et en sortant de ce magasin, j’ai vu la neige qui tombait doucement. J’ai trouvé ça très beau, ça m’a beaucoup ému. Pourtant c’était la neige moche de Paris qui ne reste pas mais c’était beau.
    Depuis je me suis bien rattrapée ^^ en Allemagne et en Laponie, j’en ai vu des quantités ! Et au moins quand il neige, on tolère mieux le froid. Pas parce qu’il fait moins froid, juste parce que c’est joli ^^ Sauf à Paris. à Paris c’est de la boue et ça glisse. J’aime pas !!

    • Vee dit :

      Ptite Lu, merci d’avoir partagé ton premier souvenir de neige :) Qui a su être magique malgré les conditions et la localisation. Et oui je ne doute pas que tu as eu ton compte de neige entre temps, surtout en Laponie ! XD

  5. AD_e dit :

    Je déteste la neige, perso.
    Comme toi, je n’aime pas le froid. Non, je DETESTE le froid.
    C’est pas agréable, même bien couvert on a froid, tous les ans je glisse sur le sol glacé et en plus de ça, la neige recouvre les crottes de chiens, donc tu ne les vois pas et tu marches dedans … ARG !
    Heureusement, en Belgique il neige une fois tous les 3 ans haha !

  6. Prisci dit :

    Ma première expérience avec la neige… alors je répète ce que ma mère m’a raconté pas plus tard qu’il y a quelques jours par ce que j’ai posé la question « comment ai-je réagi la première fois que j’ai été en contact avec le froid? » étant donné mon aversion la plus totale avec les températures inférieures à 24 degrés je me suis demandée si ça avait toujours été le cas !
    Eh bien figures-toi qu’à l’âge de 4 ans nous étions en vacances en hiver dans une maison bien chauffée et j’ai voulu sortir jouer dans le jardin pour voir cette chose blanche dehors qui m’intriguait. Ma mère après une lutte acharnée pour me faire mettre un manteau (mais c’est quoi ce truc?!) m’a laissée sortir en pull. J’ai vite fait demi-tour pour l’enfiler et une fois bien équipée, je suis retournée dans le jardin et j’ai… trébuché et suis tombée face la première dans la neige… fou rire général de toute la famille qui regardait mes premiers pas dans la neige. Pour ma part j’étais partagée entre la honte et l’incompréhension…cette sensation sur mon visage était toute nouvelle pour moi… je me suis très vite acclimatée et ai beaucoup aimé faire mon premier bonhomme de neige avec mes cousins !
    Le must : de retour en Martinique j’ai voulu jouer dans le jardin et ai insisté avec ma mère pour mettre mon manteau… :)

    • Vee dit :

      1er souvenir… glacé ! XD Sacrée première aventure avec la neige dis donc. Heureusement que ça ne t’a pas traumatisée et que tu a pu goûter aux joies des jeux de neige :)

  7. Abrico péyi dit :

    Perso mon expérience neige est de 2013. On devait manger avec des amis de l’église après le service et pendant qu’on réchauffait les plats qq1 à crié « il neige!!!!! » et tous les koutcha (dont moi) qui n’avaient jamais vu sommes sortis rester qq instants sous la neige le temps de 2 photos. ça a continué tout l’après-midi et en fin de soirée comme je n’avais pas eu MA photo je suis sortie sans manteau et j’ai ouvert la bouche comme pour avaler la neige.
    Mais ma plus belle expérience c’était en sortant de Nancy un samedi. En allant récupérer ma voiture il y avait d’énorme flocons et j’avais l’impression que du coton tombait c’était d’une silencieuse douceur je suis restée émerveillée. En rentrant de suis restée à la fenêtre jusqu’à ce que ça s’arrête et que partout soit tout blanc. Voilà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *