Sous haute protection

chikungunya1

 

 

chikungunya2

Bon, ce n’est peut-être pas la tenue la plus confortable pour dormir cela dit…

 

Actuellement, il y a une épidémie de Chikungunya aux Antilles. Et moi, je vire parano, comme dans cette note où je flippais à l’idée d’avoir la dengue. En gros, le moindre moustique qui croise mon chemin est potentiellement celui qui me refilera la maladie. Et ça, il en est HORS DE QUESTION ! Alors, mode « parano » ON ! Répulsif anti-moustique, raquette pour jouer au tennis avec leur corps et élimination des zones d’eaux stagnantes.

Le truc vicieux, c’est qu’un moustique sain peut chopper le Chikungunya en piquant quelqu’un de contaminé. Et il le refile à des gens sains par sa salive. Tiens, ça me fait penser aux zombies…
En plus, un œuf de moustique peut persister plusieurs mois en milieu sec avant de reprendre vigueur quand l’eau est de retour. Ça fait flipper hein ? Le moustique n’existe pas depuis l’époque des dinosaures pour rien ! Race de survivor !

 


Petit point Chikungunya

Mode de transmission : Moustique de type Aedes aegypti ou albopictus
Incubation : 4 à 7 jours
Symptômes : fièvre, maux de tête, courbatures, douleurs articulaires pouvant persister un an, éruptions cutanées. Ça peut passer pour une grippe ou la Dengue.

« La traduction de chikungunya en français signifie « maladie qui brise les os » ou « maladie de l’homme courbé » car elle occasionne de très fortes douleurs articulaires associées à une raideur, ce qui donne aux patients infectés une attitude courbée très caractéristique. »  Wikipedia

Traitement : surtout traitement des symptômes (contrôle de la fièvre et des douleurs au moyen de paracétamol ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens). Des recherches de vaccins sont en cours.

NB : on ne peut l’avoir qu’une fois ! On devient immunisé par la suite.


 

Donc, les gens qui vivent en Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Guyane française, pensez à votre santé, à celle de vos proches et de tout un chacun. Protégez-vous et protégez les autres. Le meilleur moyen reste de détruire les gîtes à moustiques et d’éviter les piqûres.

 

Bon, moi je retourne sous ma combinaison… À moins que je construise un bunker… Hmm, j’hésite.
On capte le net dans un bunker ?
XOXO

6 réponses

  1. Carlotta dit :

    Je compatis ! Je viens de passer 5 mois dans un pays où il y a beaucoup de dengue (et de l’encéphalite japonaise), et je flippais à chaque piqûre de moustique, soit… 3 fois par jour. Malgré les répulsifs et compagnie. Des survivors, comme tu dis ! Courage !

  2. jc dit :

    Effectivement, je pense que tu as la bonne combinaison ;-)
    C’est une maladie qui fait peur et qui plane sur nos têtes comme une ombre qui jouerait avec nous à la roulette Russe à chaque piqûre…Il y a de quoi finir parano je te l’accorde.
    Heureusement les mouvements sociaux sont là pour nous faire oublier un peu tout ça :-D mdr
    Que ferions nous sans nos grévistes, je me le demande ;-)
    A plus ;-)

  3. Karen dit :

    Lol ! Moi je l’ai déjà attraper et je comprends pourquoi on parle de maladie de l’homme courbé, c’est très douloureux au niveau des articulations.
    Pour se lever de son lit, aller aux toilettes c’est un vrai combat contre son corps !
    Si on est immunisé par la suite tant mieux, je ne souhaites pas l’attraper encore une fois !
    Bye !!!

  4. Bonjour.
    Ce billet est très drôle, et en même temps, que je te comprends!
    J’aime beaucoup les Antilles mais je trouve les moustiques insupportables, et rien que pour ça, je ne pourrais pas y vivre. Ou dans un bunker, en mode apicultrice.
    Bisous et bon courage!

  5. KillMoustik dit :

    Le pire, c’est que la dengue commence à arriver en métropole et vu l’invasion de moustiques de cet été, j’ai un peu peur de ce que ça va donner l’été prochain. Dans le sud de la France, c’était littéralement infesté de moustiques tigres et les comportements ne sont pas adaptés (personne ne fait attention aux flaques et bassines de rétention d’eau où les moustiques prolifèrent)…
    J’espère que ça ira mieux l’an prochain, mais j’y crois pas trop :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
WhatsApp
Enregistrer
Email