Quand tu te perds dans le vocabulaire de la puériculture

 

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas quand je suis tombée enceinte en 2017, c’est que j’entrerai dans un univers parallèle dont il faudrait que j’apprenne le langage en un temps record. J’en étais parfois réduite à taper le mot dans google image pour savoir de quoi il s’agissait XD

Suis-je la seule à avoir été un paumée à ce niveau ?

(dites-moi que non s’il vous plait lol)

6 réponses

  1. Hahah ! C’est vrai que la puériculture a son vocabulaire bien à elle ! Je rajouterai : Turbulette (=gigoteuse mais faut le savoir :p)

  2. Myriam dit :

    Et que dire quand vous êtes à l’etranger… même si le français est une langue nationale en Suisse, c’est pas toujours le même que celui que j’ai appris! 😁

  3. MissNannou dit :

    Aaah non t’es pas seule!!!! Mon fils a aujourd’hui 12ans et ma fille 6ans….
    Un quart des mots de ton dessin me parle pas krkrkr. C’est comme tt milieu pro, les gens aiment employer des mots spécifiques pour exclure les non-pro, ça donne du style, ça semble teeellement plus complexe et technique hein!
    Bref…chez moi bcp de trucs de bébé s’appelaient « le trucs du bébé là », « le machinchouette de bébé là » ou « le truc [insérer-la-couleur-dominante-du-dit-truc] »
    Malgré ça ils ont traversé cette étape sans grandes difficultés

    • Vee dit :

      Ben en fait je ne sais meme pas si c’est vraiment dit pour exclure les non-pro. C’est juste que ce sont les termes exactes. Après c’est sur qu’il faut adapter son vocabulaire à son interlocuteur et ce n’est pas tout le monde qui sait (ou veut) le faire ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.