5 choses que j’aimais à la rentrée

La rentrée, c’est vraiment quelque chose qui est trèèèès lointain dans mon souvenir. Mais il y a encore quelques petites choses qui me reviennent. Des choses que j’aimais bien à la rentrée. Car après 2 mois d’oisiveté et d’activités plus ou moins cools, ya un moment où tu finis par t’emmerder.

Après les 5 fournitures scolaires qui ne te servent plus à rien, voilà 5 choses que j’aimais bien à la rentrée des classes :

 

1. Avoir des affaires neuves

 

rentree1

C’était plutôt d’aller faire les courses pour avoir ces affaires neuves qui m’intéressait. Se laisser émerveiller par la multitude de choix, de couleurs, de formes. Convaincre maman que oui, cette trousse était indispensable à ma survie scolaire et que le choix de l’agenda était crucial. C’est celui qui m’accompagnerait toute l’année, où que j’aille et qu’il devait donc être en accord avec ma nature profonde. Oui, il y aura plus de choses inutiles dedans que de devoirs notés, mais j’ai une bonne mémoire, t’inquiète.

 

2. Avoir une nouvelle coiffure

 

rentree2

Au collège, j’étais « la fille aux nattes », et je n’avais AUCUN problème avec ça. Mummy prenait 3h dans ma tête et voilà que j’étais coiffée pour 2 bonnes semaines ! Quel gain de temps le matin. (porter un uniforme était aussi un sacré gain de temps, à mes yeux. Plus de temps pour DORMIR).
C’est en allant au lycée que j’ai renoncé à mes précieuses nattes. Grande soeur m’a prédit que je serais cataloguée et que non, le lycée c’est pas aussi bisounours que le collège, jeune naïve. C’est ainsi que j’ai démarré le défrisage et le wave (et n’en suis sortie que 8 ans plus tard). J’étais une GRANDE, fallait passer par là. « Ton crâne te brûle ? Super ! Plus ça brûle, plus ça marche. Faut souffrir pour être belle, ma grande. » (NON ! Plus ça brûle, plus tu détruis ton cuir chevelu et tes cheveux ! POINT ! Les croutes sur le crâne, ça fait pas joli, ça fait mal.)

 

3. Découvrir la gueule de l’emploi du temps

rentree3

Je me revois encore toute tremblante juste avant de découvrir celui qui rythmerait mes journées. J’attendais fébrilement de tomber sur les zones de totales libertés et sombrait de désespoir en voyant deux matières lourdes se chevaucher. Cruel et inconstant emploi du temps…

 

4. Retrouver les copines

rentree4

Parce que tout le monde foutait le camp quelque part pendant les grandes vacances et qu’on ne retrouvait ses amis qu’une fois l’école reprise.
Bon par contre, là je parle des cas où je restais dans le même établissement plus d’un an. Avec les déménagements très fréquents de ma famille (daddy est gendarme), j’étais CONSTAMMENT la nouvelle. Nouvelle au CM2, nouvelle en 6ème, nouvelle en 3ème, nouvelle en Seconde… Avec ma nature introvertie, je peux vous dire que ces rentrées là étaient plutôt source d’angoisse socialement. Contrairement à mon hyper sociable de grande soeur, moi je suis plutôt un diesel et privilégie les petits groupes.

 

5. La douceur de la première semaine

rentree5

 

La première semaine… Celle où tu ne fous rien. Pas de devoirs, juste une douce immersion dans le rythme scolaire, sans pression. Mais ça ne durait pas bien longtemps…

 

Deux semaines plus tard….

rentree6

 

Je suis bien contente d’en avoir fini avec l’école, n’empêche. J’étais une élève studieuse mais je me mettais quand même vachement la pression toute seule, niveau résultats.
J’aimerais bien remonter le temps une journée pour dire à petite Vanessa : « Eh, tranquille. Laisse-toi aller choupette. Ce n’est pas une sale note qui va gâcher ta vie, hein. »

Et de votre côté, « rentrée » rime avec quoi dans votre tête ?

Bon retour à la vie normale à tout le monde en tout cas. Et puissions-nous passer une agréable fin d’année :)

20 réponses

  1. EmpressEva dit :

    -Les nouvelles fournitures scolaires :D
    -Savoir à côté de qui j’allais être assise (la meilleure amie ou le namoureux)
    -La cantine où il y avait un bon plat/dessert spécial rentrée

    • Vee dit :

      Hein ? Des plats spécial rentrée ? J’ai pas eu ça !!!
      Pour les places, je ne me rappelle même pas si les places étaient fixes où changeaient selon l’humeur de chacun. C’est trop loin argh. Ma mémoire est défaillante…

  2. Alice dit :

    Pareil que toi. Je ne suis plus sur les bancs de l’école depuis longtemps, mais maintenant ce sont mes filles qui sont toutes excitées avant la rentrée: les fournitures, les nouveaux habits, etc. C’est amusant de les voir se mettre dans cet état comme moi, avant. Ah la la, souvenirs…

  3. A_kaym dit :

    Je me reconnais bien dans tout ça !! Notamment la découverte de l’emploi du temps avec les deux matières lourdes à la suite arf…
    Moi quand je pense à la rentrée, je me rappelle les odeurs de fournitures neuves !! J’adorais ça ! Mais j’y allais quand même à contre-coeur ! Donc je suis plus que ravie aussi d’être passée à la vie professionnelle !!!!! Le seul inconvénient c’est que tu ne peux pas ‘mater’ le travail quand tu veux ;-)

    • Vee dit :

      Oui les odeurs du neuf… Et puis tu prends super soin de tes nouvelles affaires. Mais seulement au début ! :p Après tu balances tout dans le sac, tu t’en fous un peu.

      Pour le « matage » de cours, ben moi je ne le faisais pas ! Je faisais partie des « bons élèves » qui ont des scrupules :p Et côté boulot, pas de matage non plus. Et jamais pris de congé maladie en 7 ans, même quand j’étais au bord de la mort. Le spectre du « bon élève » me poursuit encore sigh…

      • A_kaym dit :

        Jamais de congé maladie en 7 ans ! Eh bien ! Impressed :o
        Ah mais moi aussi je faisais partie des bons élèves avec scrupules mais je me suis laissée tenter une fois au collège et quelques fois au Lycée ;-) Avec de très bons souvenirs à la clef ^^ En Ecole de Commerce par contre, je m’en suis donnée à coeur joie !! Il faisait froiiiid j’avais une bonne excuse… (heureusement que ma maman ne lit pas ça)

  4. Maria dit :

    Muy bueno!!! Un beso

  5. Cyn_cynou dit :

    Re!!!
    Je me reconnais dans cette story, a 80%!
    Hâte de retrouver les potes, d’utiliser ses nouvelles fournitures, le choix de l’agenda ahhhh! Primordial

    • Vee dit :

      L’agenda, c’était LE truc ultime à choisir avec soin ! Moi je voulais toujours qu’il soit amusant ou graphique, avec des dessins. Je conserve toujours les miens d’ailleurs :) Ils sont stockés chez mes parents. Ça me procure de sacrés bonds dans le passé quand je les ouvre à nouveau.

  6. Misssunshine dit :

    bin le nouveau matériel et son odeur surtout.
    J’étais la fille aux nattes aussi, et je suis restée naturelle.

    • Vee dit :

      ahahah nous avions des mamans qui ne voulaient pas se casser la tête en terme de coiffure lol.
      C’est bien que tu sois restée naturelle. La pression extérieure est tellement forte parfois qu’il est difficile d’y rester sourd.

  7. corinne dit :

    Bonjour. J’ai adoré ton article et ça m’a bien fait rire (Tout comme le précèdent). Il est bien loin le temps de mes rentrées scolaire. Mais maintenant j’ai les rentrées de ma fille!!! Pour les coupes de cheveux les perles faisaient, pour moi, aussi toutes la différence!!! A bientôt pour d’autres moments aussi sympa.

    • Vee dit :

      Ah ravie que ça te plaise :) Objectif atteint alors ^^
      Et rendez-vous aux prochaines notes ! (N’hésite pas à t’abonner à la newsletter pour être notifiée des prochaines publication)

  8. AD_e dit :

    Ce que j’adore avec ton blog, c’est que tout le monde peut se retrouver dans ce que tu postes :D
    Et ça, c’est cool ^^
    D’ailleurs, moi aussi j’ai connu ces perles au bouts des nattes (mais les miennes étaient vachement voyantes, elles étaient de toutes les couleurs xD)

    • Vee dit :

      Ah ben je suis ravie de pouvoir donner à manger à tout le monde lol :p
      Je ne suis pas toujours sûre de répondre aux attentes des lecteurs alors avoir des signes d’approbation, c’est vachement rassurant :)

      • Catherine Marie Lyne dit :

        Je détestais la rentrée des classes à cause de l’appel que l’on faisait à haute voix.
        Bolo et les élèves ajoutaient lo derrière. Cela faisait Bololo et l’on se moquait de moi.
        Maintenant les listes sont affichées par classe.
        Un élève m’avait sorti à haute voix : bololo moins.
        Lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

216 Partages
Partagez214
Tweetez2
WhatsApp
Enregistrer
Email